Hex-tcg.fr fait partie du groupe Absolute-Gaming, celui-ci a pour but de réunir tous les joueurs possibles de différents jeux dans le but de proposer des services utiles aux gamers.

Vous voulez rejoindre nôtre équipe ?
Contactez-nous sur contact@watchdogs-france.fr


BlackDev

Leader du groupe Absolute-gaming, BlackDev assure le développement et la gérance de tous les sites du groupe.
Contact : contact@absolute-gaming.fr

Cronne

Concepteur Artistique sur le groupe Absolute-Gamming et responsable de hex-tcg.fr, Cronne assure la gérance du site et de l'équipe.
Contact : cronne@absolute-gaming.fr

FERMER

Set 7 Frostheart - Hogarth, Maître de l'Arène

par Dimanche 04 Juin 13:00
Après une période d'inactivité nous revenons vers vous pour offrir du contenu aux joueurs francophones d'Hex ! Nous espérons que vous apprécierez cela et n'hésitez pas à partager et donner vos avis heureux

Avec Frostheart, notre histoire se tourne vers l'Arène glacée et Hogarth tentant de se défaire de son étreinte glaciale. Pendant tout ce temps, les murmures et les rêves sombres ont façonné des équipes en Entrath vers une féroce et sanglante confrontation. Pour les introduire, vous avez accès aux articles d'histoire ici :
- Blightbark
- The Luminaries
- The Pack
- Cult of the Nameless City
- The Merry Caravan
Note : Nous travaillons à une traduction de ceux-ci.

Frostheart ne réunit pas que les meilleures équipes d'Entrath, cela s'accompagne aussi de nouvelles mécaniques de gameplay à explorer par les joueurs ! 5 nouveaux termes, 20 nouveaux champions et 10 nouvelles gemmes vous donneront de nouvelles possibilités quant à la construction de vos decks.


Hogarth, Maître de l'Arène


Hogarth le fou, Magicien suprême et Maître de l'Arène se faufila lentement dans les chambres glacées du sous-sol de l'Arène. Des pierres éboulées et de la glace noire rendaient le lieu atemporel. Il grimaçait à chaque bruit de pas sonore et fracas de gravas, son visage s'éblouissait dans la mine bleu pâle du monstrueux saphir qui prenait un air rose tel un éclat au centre de la pièce. Les dents d'Hogarth révélaient à la fois une grimace et un sourire naturel, aussi blanc que les flocons de neige flottant.



Il fallu trois berceuses et une fable épique contant un massacre de plusieurs heures pour endormir Goneril, Crispin et Mulug - les trois esprits qui l'ont liés à cet endroit maudit. Leurs têtes spectrales étaient embrochées dans la lance d'Hogarth, tressaillant et murmurant pendant leur sommeil. Il se rapprocha du centre de la pièce pendant que les ronflements de Goneril faisaient écho sur la pierre derrière lui tel un sanglier grattant le sol en quête de truffes.

Les mouvements d'Hogarth étaient courbaturés et affligés comme s'il était mort de froid, bien qu'en vérité il ne sentait plus le froid. Les têtes restaient fortes bien qu'endormis, aussi dures et rigides que le saphir qu'Hogarth tentait d'approcher. Avec la force de l'habitude, Hogarth grommelait et se plaignait aux têtes ensommeillées comme il se promenait à travers leur enchantement.



« Des jeux, des jeux, depuis des centaines d'années tu voulais être diverti, Mulug. Tu n'avais personne - ah ! - avec qui jouer et donc tu M'AS laissé faire. Tournois et garrots pour ton sanglant ennui. » La main glacée et façonnée d'Hogarth - sa main d'origine fut perdue depuis des années suite à de funestes expérimentations - déchira des brins de son épaisse et longue barbe, il prononçait à chaque fois : « Mais à présent c'est mon tour de le faire, » gloussa-t-il « en avant. »



Hogarth se stoppa en face de l'imposant saphir et le fixa froidement. Son souffle chaud et enragé fit condensé des goutes entre ses dents brillantes et souriantes. « Tu penses tout savoir, Crispin, mais j'ai une surprise pour toi. » Les os d'Hogarth craquaient au fur et à mesure que sa vraie main serrait et nouait sa lance.

« Bien que trois contre un soit sacrément sportif pour commencer, vos nuances pâles n'auraient jamais pu me battre, » Hogarth brossa de la neige sur ses épaules couvertes de fourrure « sans la force conférée par Frostheart. » Il plaça sa main contre le saphir, les doigts écartés, observant Frostheart scintillant et pulsant envoyer des ondulations à travers sa paume translucide.



« Brise cette force et cela brisera mes liens. »

Hogarth ferma ses yeux et s'appuya contre Frostheart en cherchant à le sonder. Les bouts de ses doigts se reposaient contre la gemme, une lumière blanchâtre et lumineuse flamboyait, comme si chacun était un petit chalumeau. Pourtant Frostheart se tenait debout serin, cool et calme contre cet assaut.

A mesure qu'Hogarth pressait fort encore et encore, la sueur perlant sur son front, la pulsation des battements de cœur de Frostheart s'accélérait. Le givre atteignait les doigts d'Hogarth et remontait le long de son bras, le dépoussiérant d'un blanc pâle. D'abord ses doigts, puis son coude - le froid se propagea le long du corps d'Hogarth, la température de la chambre toute entière chuta. La sueur d'Hogart gelait.

Dans un cri de douleur, il déchira sa main, ses doigts se fragmentèrent de sa main façonnée. Dans un son à mi-chemin entre le soupir et le gloussement, Frostheart attira sur lui-même les doigts fracturés jusqu'à ce que sa surface devienne une fois de plus lisse et sans imperfection.

« Ce n'est pas assez. » Irrité, Hogarth fixa du regard sa main en ruine et voulu lui faire reprendre forme. « Pour briser ce cœur je vais avoir besoin de rêves et de promesses et euh, beaucoup de sang. Le sang est puissant, » marmonna-t-il. « Dangereux, dangereux. Mais bien plus dangereux que de finir emprisonné ici pour toujours ? » Hogarth mit un irascible coup de pied à Frostheart. « Certainement le moins ennuyeux. »

Il se retourna souriant à Mulug, de la bave glacée pendait sur la face de l'orc toujours endormi. « Il semblerait que tu obtiendras finalement ce tournoi tant convoité après tout ! »

La neige commençait à tournoyer autour de la paume d'Hogarth, les flocons de neige tournaient de plus en plus vite jusqu'à ce qu'ils commencent à devenir des murmures, promettant tout et rien. D'ombragés symboles flashaient dans les profondeurs tourbillonnantes - une bougie allumée, un arbre mourant, une silhouette masquée - et des centaines, des milliers voire plus, chacun volant plus vite que ce que l’œil pouvait observer. Les murmures étaient effectuées, claquant tout tel un lac détruit tandis qu'Hogarth levait sa main sur sa tête. D'une grande rapidité, le blizzard explosa à l'extérieur dans un anneau de glace, avec une lueur arctique, le laissant affalé, haletant et épuisé.

Le promettre pour leur plus grand désir, c'est ce qu'Hogarth pensait, et ils apparaîtraient.

Goneril cligna lentement des yeux, se réveillant de sa commotion. Ses longs et elfiques yeux tressaillaient à mesure qu'elle baillait et craquait sa mâchoire.



« Bonne nouvelles, Gonner ! » chanta joyeusement Hogarth. Son sourire était naturel, glacé et joyeux. « Nous allons avoir un tournoi ! Cela sera différent de tout ce que tu as pu voir jusqu'à présent... »


Laisser un commentaire